Adamantis_couv_FoG_Num_1G_600

Numéro dixième : Adamantis

3,00

Catégorie :

Description du produit

ETHERVAL 10 : Les métaux

« Adamantis »

(D’acier)

Sortie : mai 2017

Notre sélection regroupe neuf auteurs pour notre version papier, auxquels viennent s’ajouter un auteur pour la version numérique.

  • “Les éléments rares” de Viven Esnault
  • “La danse du soleil” de Mélody Gervais
  • “Mendeleïev, Amen” de Anthony Boulanger
  • “Reflet d’âme” d’Andréa Deslacs
  • “Ainsi parlèrent les Sylas” d’Amélie Bousquet
  • “Un sujet très académique” de Stéphane Lesaffre et Marie Angel
  • “Comment la belle Zina sauva le monde” d’Aurélie Genêt et Sylvain Lamur

et en supplément numérique :

  • “Panem et circenses” de Floriane Soulas

L’Homme rêve, l’Homme est capable de travailler le métal. Nous l’honorons à travers l’or des dragons. Il nous protège à travers le métal enchanté des épées. Il nous mène toujours plus loin, jusqu’aux étoiles, grâce aux carlingues de nos vaisseaux. Nos auteurs souhaitaient donc lui rendre hommage.

Pour conclure ses études scientifico-magiques, une lutine reçoit pour sujet de thèse la transformation de l’or, voilà « un sujet très académique » (Marie Angel et Stéphane Lesaffre).

Devenir cobayes pour la recherche grâce aux capacités de son corps et de la science peut faire pour vous « des éléments rares » et précieux, à l’égal des métaux que vous produirez demain (Vivien Esnault).

Quand le soleil refuse de se coucher et que le monde est devenu une fournaise capable de fendre les pierres et de tordre l’acier, il ne faut pas une berceuse mais « La danse du soleil » (Mélody Gervais).

Un grand concours de sculptures est consacré au métal en ce XIXe d’urban fantasy, d’une certaine façon leurs œuvres seront le reflets de l’âme des artistes (Andréa Deslacs).

Pour retrouver ses valeurs et ses enfants, un peuple pastoral devenu troupeaux de miniers devra se rebeller contre ceux qui exploitent ses sols. « Ainsi parlèrent les Sylas » (Amélie Bousquet).

« Pour tout l’argent du monde », que seraient-on prêts à commettre dans la gracieuse cité des sables de Bukhîrâz (Aurélie Genêt et Sylvain Lamur) ?

L’amélioration du tableau périodique de « Mendeleïev » suffira-t-il à protéger les humains des créatures magiques (Anthony Boulanger) ?

À ces nouvelles se rajoutent les intemporelles missives d’Etherval, un article sur les Fils de Brume de Sanderson (par Catherine Loiseau), une interview de Fabien Clavel, ainsi qu’une présentation de l’univers d’Agonie de l’illustrateur Asthenot. Bonne lecture !

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Numéro dixième : Adamantis”