News d’automne (2022)

Pour nos 10 ans, notre équipe d’Etherval était sur un « projet secret » depuis 3 mois. Or, mener à bien cette mission a demandé des ressources en temps et en bénévoles.
Ainsi, nous avons laissé en suspens l’AT « Fêtes, anniversaires ». Voilà, avec désormais notre « projet estival » parti chez l’imprimeur, nous revenons nous occuper de ce numéro 20 d’Etherval. Avant de travailler les textes avec les auteurs qui ont été sélectionnés, nous allons écrire aux auteurs qui attendent un mot sur leurs récits non retenus.
Les premières fiches de lecture des textes non sélectionnés partiront dès demain, le 18/09/2022 et sur une semaine environ pour les dernières fiches.
Merci beaucoup pour votre patience, et on vous tient au courant de la suite de nos projets.
(Et dès octobre, de notre prochain AT)

Résultats de l’AT : « Fêtes, anniversaires » pour les 10 ans d’Etherval

Pour nous accompagner dans ce numéro 20, spécial pour fêter les 10 ans d’Etherval, nous vous avons sélectionné les récits de 7 auteurs :

  • Laura Peunck
  • Julie Limoges
  • Gaëlle Douguet-Dinhut
  • Morgan Gaillard
  • Bernard Weiss
  • Christophe Vanstraceele
  • Stéphane Croenne

Un grand bravo à eux !

Les autres auteurs dont nous n’avons malheureusement pas pu retenir les textes recevront leur fiche de lecture au cours du mois d’août.

A très vite pour des nouvelles sur ce numéro !

Appel à textes « Festum » (AT prolongation au 18/04/2022 à 22h)

Appel à textes « Festum » (AT prolongé jusqu’au 18/04/2022 à 22h)

Festum, (La Fête)

Fête foraine ou nationale, anniversaire d’une personne ou commémoration d’un événement, cette réunion joyeuse sert à célébrer une bonne nouvelle individuelle ou collective. A moins qu’elle honore un terrible événement survenu des années, décennies, millénaires auparavant… Tirera-t-on des feux d’artifice, si cette journée demeure exceptionnelle, malgré toutes les péripéties ou les enjeux de ce jour singulier ? S’en souviendra-t-on seulement ? Cette date, cet évènement, a-t-il été créé de toute pièce, est-ce issu d’une sagesse ou d’une doctrine ? Ou est-ce le seul fruit de la véritable Histoire, celle des humbles comme des grands, de la nature comme des morts et des vivants ?
Avec ce 20e numéro, venez fêter avec nous les 10 ans d’Etherval à travers divers récits de science-fiction, de fantasy ou de fantastique !

Conditions d’envoi :

    • Vous êtes invité à envoyer vos textes (de 10 000 à 34 000 sec) à l’adresse suivante :  en précisant dans votre objet le nom de votre nouvelle.
    • La règle d’anonymat impose que votre nom n’apparaisse ni dans votre nouvelle ni dans les pièces jointes.
    • Pour l’AT « Festum », la date limite d’envoi des œuvres est le 18/04/2022 à 22h [prolongation].
    • Deux pièces jointes sont demandées, voir plus bas.
    • En cas de non sélection de votre nouvelle, si vous voulez un court avis sur votre texte, nous vous invitons à nous le signaler dès votre email de présentation.
  • Formats numériques acceptés : .doc ou . docx de préférence ; .rtf ou .odt si vous ne pouvez faire autrement.
  • Nous vous rappelons que nos publications s’adressent aux adultes en priorité.

Conditions de participation :

    • Les coécritures sont autorisées.
    • L’auteur (ou groupement d’auteurs) n’est autorisé à présenter qu’un seul texte par appel à textes.
    • Les nouvelles doivent s’inscrire OBLIGATOIREMENT en Science Fiction, Fantasy, Fantastique.
  • En cas de sélection, Étherval vous adressa un contrat comportant entre autres des clauses relatives au caractère inédit du récit, à l’absence de tout plagiat et au délai d’exclusivité de douze mois après parution.
  • Attention, cet AT donnera lieu à une publication en 2022, tenez-en compte pour la durée d’exclusivité.

Tous les détails sur la soumission ici.

Sortie de l’Etherval 19 De Mythologia (Au sujet de la mythologie)

Illustration de Thomas Convers

Au coin du feu, on se racontait des légendes, on se transmettait des mythes, on enjolivait certaines épopées. Ces mythologies liées au culture de nos ancêtres nous fascinent toujours. A travers ce numéro 19, nos 7 auteurs mêlent leurs plumes à ces récits fondateurs, à leurs croyances et à leurs créatures.

  • Lily Fox nous conte l’exploration des ruines d’un temple égyptien par une apprentie archéologue et son réticent grand frère dans « Ne réveillez pas le chat qui dort ».
  • Lucile Poulain nous emmène dans le pays du « Soleil levant », un conte féerique entre artefacts légendaires et kamis bienveillants.
  • Julie Limoges nous plonge au cœur de la jungle africaine, sauvage et inconnue. L’absinthe est-elle la boisson la plus indiquée pour l’explorateur occidental ? Vous le saurez dans « Le Faiseur d’eau ».
  • Suivez « Les Compagnons de Circé » tandis qu’ils voguent sur les traces d’Ulysse pour trouver l’une des îles qu’il accosta lors de son long périple. Une aventure signée Sarah Dury.
  • L’héroïne de Marion Zell souhaite échapper à son sinistre destin. La protection des roussalki suffira-t-elle à la protéger lors de sa fuite « De Lesoysk à Yelegrad«  ?
  •  Sacha D. Page nous présente une Norvège futuriste, dernier havre de paix dans un monde devenu fou. Quand un groupe terroriste calque ses actions sur les anciens mythes nordiques, comment les empêcher de provoquer La « Mort de Balder » ?
  • Jérôme Mauduit suit la fuite de guerriers grecs épuisés par la bataille, la faim, l’altitude et les conditions météorologiques. Quand « Le Mont » s’approche à l’horizon et les malheurs s’abattent sur les hommes, la survie de chacun tient à peu de choses.
  • Didier Reboussin nous présente la bande dessinée La Foire aux immortels et son auteur Enki Bilal.
  • Ensuite, Rachel Fleurotte nous invite à découvrir deux séries de bandes dessinées & mangas inspirés de la mythologie : Save me Pythie et Agape.
  • En interview, AF Lune répond à nos questions sur son roman de SF Éternelle odyssée, paru aux éditions Noir d’Absinthe, où planet opera et mythologie se rejoignent.
  • Enfin, Stéphane Lesaffre vous proposons un article sur la manière dont les mythologies ont posé les bases de la littérature de fantasy.
  • Pour finir, détendez-vous avec l’humour mythique des Missives d’Etherval (mythique au sens de « personne ne l’a attesté » ? À vous de voir…).

Retrouvez tous les détails sur la page consacrée à ce numéro, et commandez-le en numérique ou en version papier.

Nouvel AT d’Etherval : n° 20 (10 ans !) : Festium (fin AT le 7 mars 2022)

Pour le numéro 20 d’Etherval,  et pour nos 10 ans d’existence, avec plus de 130 auteurs déjà publiés, plus de 35 illustrateurs et une dizaine de chroniqueurs, nous vous proposons d’écrire l’histoire de notre revue à nos côtés.

Ce numéro 20 sera donc dédié au thème de la fête, de l’anniversaire et de la commémoration, toujours en science-fiction fantasy, fantastique.

Fête foraine ou nationale, anniversaire d’une personne ou commémoration d’un événement, cette réunion joyeuse sert à célébrer une bonne nouvelle individuelle ou collective. A moins qu’elle honore un terrible événement survenu des années, décennies, millénaires auparavant… Tirera-t-on des feux d’artifice, si cette journée demeure exceptionnelle, malgré toutes les péripéties ou les enjeux de ce jour singulier ? S’en souviendra-t-on seulement ? Cette date, cet évènement, a-t-il été créé de toute pièce, est-ce issu d’une sagesse ou d’une doctrine ? Ou est-ce le seul fruit de la véritable Histoire, celle des humbles comme des grands, de la nature comme des morts et des vivants ?

Taille comprise entre 10 000 et 34 000 caractères (espaces et ponctuations comprises). Il est clos depuis le 7 mars 2022 à 22h. 2 pièces jointes à fournir, et à indiquer dans votre email si vous souhaitez un court retour.

Attention, cela sera le seul AT d’Etherval en 2022 et la publication aura lieu à l’hiver 2022.

Détails et conditions d’envoi.

Le Phoenix !

L’année 2021 finit mieux qu’elle a commencé pour chacun d’entre nous. Notre équipe a déjà repris le salon, avec des dates à venir en novem

Illustration de darksouls1-2189876

bre et en décembre, dont nous vous parlerons bientôt.

De même, le prochain Etherval 19 « De Mythologia » (au sujet de la mythologie) sortira en novembre sans faute. Cela promet de voyager dans bien des régions !

Et pour finir, un petit mot pour les écrivains : suivez nos pages, car bientôt nous annoncerons l’AT de 2022 qui signera notre anniversaire pour nos 10 ans et pour notre 20e numéro !

 

Absence estivale

Plus que quelques heures (jusqu’au 10/08/2021) pour commander vos revues papier Etherval, car notre boutique prend ses congés annuels jusqu’au 25/08/2021.

Il est toujours possible de commander et d’obtenir immédiatement les revues en version numérique. Si vous ajoutez un abonnement, donnez-nous 48h pour le valider.

Nous vous souhaitons à tous de bonnes vacances et de bonnes lectures !

Résultat de l’AT Mythologie 12/06/2021

Pour la prochaine revue Étherval sur le thème des mythologies, nous remercions tous les auteurs qui nous ont confié leur texte dans le cadre de notre appel à textes.
Ont été sélectionnés par notre comité 7 nouvelles:
* Soleil levant, de Poulain Lucile
* La Mort de Balder, de Sacha D. Page
* Ne réveillez pas le chat qui dort, de Lily Fox
* De Lesoysk à Yelegrad, de Marion Zell
* Le Faiseur d’eau, de Julie Limoges
* Les Compagnons de Circé, de Sarah Dury
* Le Mont, de Jérôme Mauduit
Nous vous donnerons plus d’informations bientôt sur ces univers !
(illu de ArtTower)

Sortie le 20/04/2021 : Etherval 18 Enigma

ETHERVAL 18 : Enigma : Sortie en avril 2021

Notre sélection regroupe les textes de huit écrivains :

  • Lætitia Beau, pour « Elémentaire, mon cher Poulpson ! »
  • Agathe Tournois, pour « Double don »
  • Julie Limoges, pour « Le Cas Percy Robert »
  • Hélèna Kent, pour « Colombe et les  fleurs de lave »
  • Andréa Deslacs, pour « Le Pince sans rire »
  • Jonathan Myriel, pour « Les Pétrophages d’Arabesque »
  • Jonathan Grandin, pour « Un Criminologue presque parfait »
  • En exclusivité numérique : Manu Breysse, pour « Le Fadet, l’Icorne et l’œuf d’or »

Avez-vous remarqué dans les librairies la grande proximité des rayons de science-fiction fantasy fantastique et des policiers ? Les deux sont considérés comme des œuvres de « mauvais genre », mais les polars, avec le temps, ont conquis un lectorat plus nombreux et accueillant. Si bien qu’ils ont perdu leur réputation de littérature de gare, bien aidés par de grands écrivains et un vaste panel d’ambiance, de suspense et de points de vue. Or, ces policiers, ces détectives, ces enquêteurs de tout poil se retrouvent souvent aussi au cœur des intrigues de SFFF. Nous vous invitons dans ce numéro à plonger, au travers de nos énigmes et nos intrigues, dans des univers singuliers à la recherche d’une vérité, d’un coupable ou d’un mystère. À vos loupes et à vos banques de données ADN !
Ainsi, Lætitia Beau nous offre un bel hommage à Agatha Christie et un petit clin d’œil à Lovecraft avec son mystère en chambre close dans Elémentaire, mon cher Poulpson !
Agathe Tournois nous propose une société où certains humains ont des dons qui peuvent les aider aussi bien à enquêter qu’à enfreindre la loi. Double jeu ou Double don ?
Julie Limoges nous plonge au cœur du Cas Percy Robert, une enquête d’autant plus sombre que le monde intangible est en noir et blanc. Prenez garde à votre apparence au moment de mourir !
Héléna Kent nous propose avec un style aérien et fantasy une aventure tout glace tout flamme et à couteaux tirés avec Colombe et les fleurs de lave.
Avec Le Pince sans rire, Andréa Deslacs vous précipite dans une enquête médicale : sans plaisanter, qui pour piloter ce vaisseau spatial si tout l’équipage est frappé par une épidémie de rire mortel ?
Dans Les Pétrophages d’Arabesque, Jonathan Myriel pose la question de la fidélité et du terrorisme à but écologique à travers une aventure rythmée.
Si l’examen des preuves et des suspects reposait sur les calculs d’une IA serait-on face à Un Criminologue presque parfait ? Un huis clos signé Jonathan Grandin où l’erreur n’est pas possible ou c’est direct la case « prison ».
Mettez un peu de fantasy burlesque et d’accent du Sud dans vos enquêtes. Manu Breysse vous incite à suivre Le Fadet, l’Icorne et l’œuf d’or aux alentours d’Avignon (exclusivité numérique).

Didier Reboussin nous révèle les dessous de Blacksad, BD de Juan Diaz Canales et Juan José Guarnido. En interview, retrouvez Marlène Charine qui a été trois fois primée pour son triller fantastique Tombent les anges, aux éditions Calmann Levy. Ensuite, Marie Angel et Jonathan Thiébaut, adeptes de jeux de société, nous font découvrir quelques pépites sur le thème de l’enquête pour aiguiller vos soirées en famille ou entre amis. Enfin, retrouvez nos sélections de lecture sur le thème Inspecteurs et Détectives en SFFF. Pour finir, résoudrez-vous le mystère de la plume hallucinée qui rédige sans honte les délirantes Missives d’Etherval ? À vous de jouer !

Découvrez le numéro en entier sur sa page consacrée, et dans notre boutique papier ou numérique.

At Mythologia : Prolongation et Précisions

Prolongation de l’AT Mythologia, (Au sujet de la mythologie) et précisions :

PROLONGATION JUSQU’AU 08/03/2021 à 21h

La mythologie est fascinante, et nombreux sont ceux qui s’y intéressent, l’étudient, en connaissent des brides, s’informent sur celles d’autres pays, s’en inspirent, y croient ou n’y voient que des chimères ou des récits extravagants.
Dans le cadre de l’appel à texte d’Etherval, la mythologie, qui sera au centre de votre histoire, est le reflet d’un autre temps et/ou d’un autre espace que celui de vos héros. Sa découverte, sa redécouverte, son étude, sa destruction, sa restauration et ses interactions avec le monde de vos héros en feront la force motrice de votre récit.
Ne réécrivez pas un mythe, une légende, l’histoire d’un dieu ou d’une créature extraordinaire en nous plongeant dans ces époques-là, mais racontez-nous un récit où ces mythologies ont baigné la mémoire et influencé des sociétés que vous explorez. N’hésitez pas à nous faire découvrir des mythes d’autres cultures, nous sommes friands d’originalité.

Précision suite à plusieurs interrogations d’auteurs de fantasy à ce sujet : Rien n’empêche un texte de décaler une mythologie dans un univers imaginaire, de l’assaisonner avec des éléments de cet univers, voire d’inventer un mythe. Tant que l’on reste sur des personnages qui connaissent ces légendes et non la légende racontée de l’intérieur, tout est possible. N’hésitez pas à nous parler de ces lutins qui retrouvent la mythique cité de Quatre, tombée selon les légendes grâce à la célèbre ruse du « Cheval de Quatre ». Ou bien l’histoire du peuple nain qui, souffrant d’apparaître comme des alcooliques notoires et souhaitant retrouver leur grandeur passée, s’intéresse au mythe de l’anneau du Rein, caché par le roi Mime au milieu d’un village de statues. Ou encore ces érudits elfes explorant un ancien temple souterrain dédié à la grande araignée, déesse majeure des légendes d’une tribu disparue d’elfes à la peau noire.