Vay

Biographie

Vay ? C’est qui ?

Beh, c’est avant tout une amoureuse du monde artistique, maman de deux turbulents garçons, et qui est devenue, par la force des choses, mère au foyer.

En fait, la petite Vay a vécu très longtemps dans un monde empli de rêves en tout genre, s’enfermant dès son plus jeune âge dans ses livres et ses mondes parallèles. Très peu entendue, très peu comprise, c’est dans le dessin qu’elle trouva le plus grand réconfort mais surtout le moyen de faire comprendre son ressenti à son entourage…

Elle a donc suivi gentiment le cours de sa petite vie jusqu’à l’âge où il a fallu choisir un métier. Elle a donc tenté l’aventure de l’école des Beaux-Arts. Malheureusement, après une année de cours, l’école a décidé qu’elle n’avait pas assez de talent pour poursuivre sa formation. À ce moment-là, le monde de la petite Vay s’est effondré et, de rage, elle n’a plus touché un crayon.

Elle a donc pris le chemin des « adultes », de ceux dont l’imaginaire s’est transformé en monnaie sonnante et trébuchante, de ceux où l’art n’a pas sa place, sauf quand il est enfermé dans les coffres tels les tournesols de Van Gogh.

C’est donc dans une école de commerce qu’elle a appris à apprivoiser ce monde, refoulant qui elle était vraiment au plus profond de son être. Ho ! Elle a bien profité tout de même de certain avantages, notamment les voyages, l’apprentissage des langues, la découverte de nouveaux horizons, et surtout de l’informatique !

Mais elle a longtemps fui, passant de petit boulot en petit boulot, ne restant jamais très longtemps en place, cherchant son chemin.. Jusqu’au jour où elle a rencontré celui qui deviendra son mari.

Et voilà que quelques années plus tard, ayant retrouvée confiance et stabilité, elle commande une tablette graphique et reprend le stylet… passe timidement sur des forums pour montrer ce qu’elle fait, et est surprise de voir que des gens aiment son travail.

Elle change donc les plages horaires de ses activités et commence à dessiner davantage. Un jour, on lui demande de faire une couverture de livre, puis une deuxième, une troisième, …. C’est le rêve éveillé, et l’aventure de Vay commence à prendre enfin le chemin qu’elle n’aurait jamais dû quitter…

Vous pouvez suivre les aventures de Vay à travers les liens suivants :

Blibliographie

  • Couverture de livre pour la trilogie « Total Dévotion » de Sharon kena (Editions Sharon Kena)
  • Couverture de livre pour Native tome 5 de Gala de Spax (Editions Sharon Kena)
  • Couverture de livre pour le recueil de nouvelles « Romances Fantastiques » des Editions Sharon Kena
  • Couverture de livre pour le recueil de nouvelle « La Belle et La Bête » des Editions Sharon Kena
  • Page de couverture pour le Webzine « Enchantement Magazine »
  • Illustration publié dans le Magazine Souffle d’Eden N° 5 pour la nouvelle « Croyance » d’Audrey Ramiro
  • Illustratrice pour la maison d’édition canadienne Laskà

Dans le cadre de la revue Étherval

  • Revue 1 : Tu quoque fili
    • Illustration de la nouvelle « toujours » (Ondine & Golem)
    • Illustration de la nouvelle « l’Ombre de la Grotte » (Patagonie)
  • Revue 2 : Ut Pictura Ars Magica
    • Illustration de la nouvelle « États d’âme » (La Mère, la Banshee)
    • Illustration de la nouvelle « Dans l’Abîme »
  • Revue 3 : Mare Nostrum
    • Illustration de la nouvelle « Au-nom du Père »
    • Illustration de la nouvelle « Prison d’écailles »
  • Revue 4 : Domini doni
    • Illustrations de la nouvelle « Mains de mort » (Jolis yeux, l’échelle, la machine)
  • Revue 5 : Orbi et Orbi
    • Illustrations de la nouvelle « La Lumière d’Ambéria »
    • Illustration des articles epub (Mr Potiron)
    • Colorisation d’illustration dans « Ce que nous enseignent les faits » et du chat pécheur dans « Une horlogerie complexe »
  • Revue 6 : Cave canem salvati
    • Couverture de la revue
  • Revue 8 : Draconis Lex
    • Illustrations de la nouvelle « Les Yeux de la Tortue »

 Galerie

Ce diaporama nécessite JavaScript.