Rémi Przybylski

Biographie

Né sous le signe astrologique chinois du Dragon, il semblait prédisposé à aimer cet animal fantastique et à le combattre aux côtés des personnages de grands récits de fantasy. Pourtant, ce fut tout le contraire. Si les univers de Tolkien, Lovecraft ou Gemmell ne sont pas sa tasse de thé, ce petit lecteur qui ne dévore pas plus de cinq à dix romans par an, trouve du réconfort auprès des douces folies d’un Stephen King, d’un Chuck Palahniuk ou d’un Matt Ruff. Préférant lire les bandes dessinées de Rosinski, Van Hamme, Meyer, Guarnido ou Bilal, il se demande encore parfois comment il en est arrivé à écrire de la SFFF. Un bref coup d’œil du côté de la console de jeux lui rappelle pourtant de merveilleuses heures passées dans des mondes féériques, servis par des scénarios dignes des plus grands.

Ce jeune scientifique passionné d’agroalimentaire est aussi un féru de VTT, discipline qu’il pratique de manière très (voire trop) engagée et qui lui vaut de sacrées frayeurs. Enfin, son fanatisme pour les belles montres le mènera probablement à sa perte financière, mais le doux chant d’un tic tac tout proche n’aura jamais fini de l’apaiser.

Blibliographie

  • 2010 : Seconde place lors d’un concours d’auteurs amateurs en SFFF sur Internet avec la nouvelle Le Manchot & le Lémurien.

Dans le cadre de la revue Étherval

  • Revue 0 : Tempus Fugit
    • Auteur de la nouvelle Le Dentiste & le Détective
    • Participation audio pour les nouvelles Le Dentiste & le Détective (Édouard) et Le Siège (Selien)
  • Revue 1 : Tu quoque fili
    • Auteur de la nouvelle L’Ombre de la grotte
    • Participation audio pour les nouvelles Prélude au chaos (Sann), L’Ombre de la grotte (Leandro), Contre-pouvoir (Le Président)
  • Revue 2 : Ut Pictura Ars Magica
    • Auteur de la nouvelle Santa Luna
    • Participation audio aux nouvelles Les Toiles du Firmament (Audas & narration), États d’âme (Soldat), Backville (Rodgar Hill), Santa Luna (Nelson), Hérésie Chromatique (Cléon)
  • Revue 3 : Mare Nostrum
    • Auteur de la nouvelle Prison d’écailles
    • Participation audio aux nouvelles Au-delà de la mer (Marin 2), Hulba (hommes, Ulbar XIV), La Mère de toutes les mères (Marin), Le Phare au cœur des brumes (Yvan), Prison d’écailles (Kaim)
  • Revue 4 : Domini doni
    • Auteur de la nouvelle La Voix d’Egzé
  • Revue 5 : Orbi et Orbi
    • Participation audio à la nouvelle Bleu au-delà (Jacob)

Son univers et ses projets

Un projet fou serait d’achever l’un de ses romans débutés au cours des années passées.

Son premier volume d’Orca, épopée de science-fiction/ fantasy narre l’ascension mégalomaniaque d’un jeune étudiant en magie surdoué vers sa conquête du Bout du Monde. Ce premier tome semble achevé mais loin d’être corrigé, et la suite se fait obscure, voire même profondément ténébreuse. Il se murmure pourtant que la fin du récit serait écrite depuis… au moins quelques années.

Epsilon, quant à lui, est un petit roman de science-fiction qu’il a écrit à l’adolescence et dont le style aujourd’hui ne lui plaît plus. Il le remet doucement au goût du jour, même s’il faut bien admettre que d’autres projets le retardent encore et encore. L’histoire prend place dans un monde au crépuscule d’une guerre et dans des rues surchargées de militaires. Un ingénieur en technologies magiques découvre que son entreprise a été rasée de la surface de la Terre depuis deux semaines. Il réalise alors un problème de taille : certain d’y avoir travaillé la veille, comment expliquer ce trou de quinze jours dans sa mémoire ?

Enfin, le dernier, et sûrement celui qui le motive le plus, se nomme Jacob & Jacob. D’un genre pas vraiment défini, il est fait d’une alternance entre un récit relativement réaliste et un récit fantasmagorique. Son auteur s’engage à le faire progresser au plus vite, lui-même passionné par les personnages dont il ignore encore bien des facettes, notamment celles d’un mystérieux homme qui possède une montre sur la langue…

Galerie

Ce diaporama nécessite JavaScript.