KeoT

Biographie

Biographie : Tout petit déjà, c’est à travers deux fenêtres que Keo T observait le monde :  les ordinateurs, et l’imaginaire. Ce sont les deux axes qui l’ont toujours suivi, et qui continuent de structurer jusqu’à ses thèmes d’écriture.

De fait, il aime quand les deux se mélangent, la fantasy qui s’hybride de cyber-choses, la chair avec le métal, le silicium qui voisine avec des entités innommables, tentaculaires, ineffables (ajoutez les adjectifs lovecraftiens à la suite). Et bien sûr, l’anticipation pure et simple, nourrie à grands renforts de conférences et de papiers de recherche en informatique, intelligence artificielle et sociologie web (il salue d’ailleurs les TED « Talkers » et en particulier Mikko Hyppönen, inépuisable inspiration à base de réseaux de smart-grille-pains contaminés).

Pour ses influences, références, et grands maîtres littéraires, citons dans un ordre assez chronologique : R.L. Stine, K.A. Applegate, H.P. Lovecraft, Aloysius Bertrand, William Gibson, et l’entité bicéphale L.L. Kloetzer.

Mentionnons aussi les doutes et expérimentations du Nouveau roman, avec un Claude Simon en tête.

Si vous voulez connaître davantage son travail, n’hésitez pas à suivre son blog.

Bibliographie

  • « Clameur dans le vent », à paraître en 2017 dans le fanzine Horrifique.
  • « Damnatio Memoriae », à paraître en 2017 dans le fanzine Horrifique.
  • « Surcharge système », à paraître en octobre 2017 dans le numéro 11 de la revue Etherval, Falciparum.
  • « Alors, le marché fut conclu », à paraître en 2017 dans le recueil Réalités, tome 2 chez Realities Inc.

Dans le cadre de la revue Étherval

Galerie

Ce diaporama nécessite JavaScript.