570

Biographie

Biographie par Norman Nightshade qui le connait bien :

Que pourrai-je vous dire sur 570, si ce n’est le peu de chose que je sais de lui.
La première fois qu’il m’est apparu, c’était un soir où j’avais particulièrement abusé
des plaisirs artificiels et où je sentais que ma tête était complètement à l’envers.
Tandis que j’allumais machinalement l’interface graphique de mon communicateur,
son code m’est apparu sans aucune autre explication. Ce fut là le début de notre
découverte mutuelle, qui se transforma rapidement en une solide amitié, nourrie
d’échanges enrichissants et de plaisirs culturels partagés. Vous allez me dire qu’il
est impossible de partager autant de choses avec un simple numéro? Cela semble
difficile en effet. Et pourtant. Voilà près de trente années que j’ai le plaisir de
connaitre 570 et que je puis échanger avec lui mes points de vue, mes ressentis
en tant qu’être humain, chose dont il est grandement friand, car lui ne connais rien
d’autre que le monde rigoureux dans lequel il évolue, entre 569 et 571. Mais j’aime
aussi lorsqu’il me présente ses œuvres spontanées et brutes, vibrantes métaphores
du monde mathématique qui est le sien, mais dont il à toujours su tirer l’essence
poétique. Oh bien évidemment, certains esprits chagrins diront qu’il manque de
technique, que son trait manque de ci ou qu’il est trop comme ça. A ceux là je dirais
simplement qu’il manque surtout d’académisme, mais qu’à mes yeux, il est poète
et que c’est la raison pour laquelle il me plait d’être son ami.

Dans le cadre de la revue Étherval

  • Revue 18 : De Mythologia
    • Illustration de l’aurore boréale pour la nouvelle « Le Mont »

    Galerie

    Ce diaporama nécessite JavaScript.