Marie-Catherine Daniel

Biographie

Née en 1965, Marie-Catherine vit à la Réunion depuis une vingtaine d’années avec son amoureux, leur benjamine, un chat, trente-sept margouillats et Georges-le-babouk XXVII.

Elle écrit depuis qu’elle sait tenir un stylo mais ce n’est qu’en 2006 qu’elle décide de s’y mettre sérieusement. Elle découvre le jeu des appels à textes… et le long chemin qu’il faut parcourir avant de pouvoir se déclarer écrivain.

Elle fait de tels progrès en écriture grâce aux bêta-lectures dans la Mare au Nénuphars, le forum de Cocyclics, qu’elle s’engage dans ce collectif d’auteurs de l’Imaginaire. Elle y devient bêta-lectrice de romans puis permanente durant deux ans. Elle y est toujours très active.

De 2006 à 2009, elle s’occupe du blogzine de l’Antre-Lire, dédié à tous les genres de littérature : François Villon y côtoie Anatole France tout aussi bien qu’Anthony Boulanger, Joëlle Brethes ou Dominique Guérin (et bien d’autres). Il faut dire qu’en matière de lectures, Marie-Catherine a des goûts très éclectiques et qu’elle dévore, qu’elle dévore…

En 2011 et 2012, elle co-administre et anime C(h)œurs de citoyens, un blogzine créé et dirigé par l’anthologiste et auteur, Lucie Chenu. Auteurs, illustrateurs, musiciens, street artistes, etc., connus ou inconnus mènent, à travers leurs œuvres, une réflexion sur ce que peut/pourrait signifier la devise « Liberté, égalité, fraternité ».

Les textes de Marie-Catherine sont à l’image de ses goûts et thèmes de réflexion. De la difficulté à descendre d’esclaves et de maîtres (Enfants du 20 décembre 1848, poèmes illustrant une exposition éponyme du peintre-sculpteur Rieul Pade), à celle de vaincre la peur du loup (« Les cornes de Petit-Bison », album à partir de 5 ans), elle explore le métissage au sens strict comme au sens large, les liens sociaux ou leur absence, la résilience et l’inhumanité des humains. Elle aime aussi le vent du large, les forêts du grand Nord, la brousse après la pluie, les planètes inexplorées. Ah, n’oublions pas l’Histoire, les loups-garous et les mangues.

Bibliographie

Romans

Nouvelles

  • « Sensiblité maximale », in Frontières n°3, 2013
  • « Triple totem », in Chants de totem, anthologie, Argemmios Editions, 2012
  • « Virus », in Asile n°6, revue québécoise, 2012
  • « Café, olives et rhumatismes », in Borderline n°17, 2010
  • « La Belle au train dormant », in Virages n°53, revue canadienne, sept. 2010
  • « Papillons et limaçons », in Virages n°52, revue canadienne, mai 2010
  • « Je suis ton souffle », in Les hésitations d’une mouche n°48, mars 2009
  • « La Caverne des centaures mâles », in Les héritiers d’Homère, anthologie, Argemmios Editions, 2009
  • « Le rêve de la Terre », 6ème Prix Calipso 2007, in Sens dessus dessous, anthologie, Assoc. Calipso, 2007
  • « Forum Dominique », in Sans Dominique Fixe, anthologie, M2 Editions Paris-Sorbonne, mars 2007
  • « Domini cane », in Sans Dominique Fixe, anthologie, M2 Editions Paris-Sorbonne, mars 2007

Histoires pour enfants :

  • Les cornes de Petit Bison, Illlus. Fabien Fernandez, Coll. Bouts d’cailloux, Argemmios Editions, 2011
  • « Le robot malade », in Il était 7 fois, anthologie jeunesse, Argemmios Editions, 2010
  • « Nano et Rana », in Parmi les loups, Plume à la main n°4, septembre 2007
  • Mauvaise herbe, Illus. Eléonore Zuber, CD multimédia édité par et pour l’association IDEE (Logiciels éducatifs adaptés multi-handicaps), 2006

Poésie

  • « Fatras politico-fantastique », in Appel d’air 2, anthologie numérique, Coll. Les Trois Souhaits, Editions ActuSF, mai 2012
  • Enfants du 20 décembre 1848 , poèmes illustrant l’exposition éponyme de tableaux et sculptures de Rieul Pade, Espace Culturel et Artistique, Saint-Benoît de la Réunion, 6-26 décembre 2008 ; Médiathèque Saint-Denis de la Réunion, 2-31 août 2011
  • Lettre à mon enfant à naître, Prix du Printemps des poètes de l’Université de la Réunion, 2007.
  • Je suis l’enfant de honte, je suis l’enfant de haine, Prix du Printemps des poètes de l’Université de la Réunion, 2005.
  • L’ombre des fumées, recueil de poèmes, Edition Saint-Germain des Prés, 1983. (Epuisé)

Dans le cadre de la revue Étherval

 Galerie

Ce diaporama nécessite JavaScript.